⚒️ Maquettes, 🔥 RC, 🎲 jeux , 🎨 figurines… Partageons nos passions !
Blog 1001Hobbies > Articles de fond > Interview : Ocktoper, la créatrice de monstres sur-mesure !

Interview : Ocktoper, la créatrice de monstres sur-mesure !

Aujourd’hui, c’est Morgane alias Ocktoper, jeune chasseuse de créatures imaginaires venue de Belgique, qui nous fait l’immense honneur de nous accorder une interview ! Artiste et créatrice de figurines sur-mesure inspirées de la pop culture, des jeux vidéos et de l’horreur, Ocktoper adore zombifier nos icônes préférés. Grand rêveuse devant l’Éternel, passionnées par les couleurs saturées et ensanglantées, elle s’est lancée dans la création de sa propre entreprise en janvier 2021 : Ocktoper et ses machins.
Revenons ensemble sur son parcours et sa passion pour la création de figurines, les monstres… Et même le cosplay !
Vous pouvez retrouver le lien vers sa chaîne TikTok ici où elle vous présente tous les détails de ses procédés de création… Et bien plus encore !

Bonjour Ocktoper, peux-tu te présenter, ainsi que ton parcours ?

Bonjour bonjour !

Enchantée, je suis une créatrice de figurines faites mains en pâte polymère (en gros, c’est une pâte qui se cuit). C’est donc avec plaisir que je propose mes services pour du sur-mesure ! Je suis surtout spécialisée dans de l’horreur/fantastique ou tout ce qui est en rapport avec de la pop culture. Bref, j’aime les monstres, avec un bon paquet de couleurs quand même !

Mon parcours en soit est assez hors sujet, car j’ai fais des études de psychologie tout en travaillant en restauration. Mais ayant toujours été assez manuelle et créative, au premier confinement, je me suis laissée porter dans l’art de la fimo. Avec le temps, je suis passée des classiques « petits badges ou bijoux cupcake », aux projets de plus en plus gros. C’est ainsi qu’en janvier 2021, je crée ma petit entreprise « Ocktoper et ses Machins ».

Peux-tu nous parler de ta passion pour la création de figurines ? Quand et comment a-t-elle démarré ?

Comme expliqué plus haut, c’était pendant une période où on était beaucoup à ne pas avoir grand chose à faire. Et malgré ce bonheur de pouvoir jouer aux jeux vidéos toute la journée, je voulais en profiter pour découvrir de nouvelles choses que je ne connaissais pas.

Avant de commencer la fimo, j’avais déjà testé plus régulièrement l’art du maquillage et des effets spéciaux, des maquettes avec du polystyrène extrudé, le fil chaud, le plastiroc, et ainsi de suite. J’étais surtout devenue une experte en papier mâché et pâte à papier, commençant même à faire des sculptures plus imposantes.

Mais voilà, j’avais un set de fimo débutant que l’on m’avait offert et je voyais beaucoup de jolies choses inspirantes sur Internet faites de cette même matière. Donc c’était parti pour apprendre à faire des pâtisseries (zombifiées, parce que quand même les zombies, c’est rigolo) en plastique avec mes dix doigts.

Je ne vous dis pas comment j’étais bien nulle au début ! Heureusement, je suis têtue et il y a moult tutos sur YouTube. Donc à force d’insister, ça commençait à ressembler à quelque chose. En voulant toujours en apprendre plus, j’ai découvert le milieu du modélisme grâce au monde de Warhammer, une communauté remplie d’astuces et d’imagination ! Ça m’a lancé définitivement dans du plus gros format, et l’entreprise est née ainsi !

Aujourd’hui, tu en as fait ton métier. Quels sont les différents types de figurines que tu proposes aujourd’hui ?

C’est l’avantage de faire les choses à la mains ! Techniquement on peut tout faire MAIS j’avoue être sélective parmi les projets proposés par mes clients. Je mets un point d’honneur (car aujourd’hui je peux me le permettre, pas comme à mes débuts) à choisir des demandes qui sont en accord avec mon style artistique.

Et en soi, c’est simple : je fais des monstres.

Elles peuvent être jolies, poétiques, mignonnes ou au contraire monstrueuses, creepy ou malaisantes. Ça peut être un projet à partir d’une licence déjà existante ou un personnage totalement inventé.

Juste, je ne fais pas d’humains, de mangas, d’animaux de compagnie ou tout ce qui se rapproche à du réalisme (je n’ai pas les compétences pour et ce n’est pas un univers qui m’intéresse personnellement).

Généralement je conseille les personnes intéressées à d’abord bien regarder mon travail pour voir si je peux correspondre à leur demande.

Peux-tu nous décrire le processus créatif lorsque tu te lances sur une nouvelle figurine ?

Avant de lancer quoi que ce soit, il y a une longue conversation avec le/la client/e, histoire d’être sûre de bien comprendre la demande (et parce que je suis une sacrée pipelette).

Ensuite, on lance un croquis pour finaliser le projet, généralement ça engage le fait de chercher de l’inspiration un peu partout, sur Internet, dans mes propres références et « préférences » visuelles et artistiques. J’y vais beaucoup à l’instinct et sur mon envie du moment.

Si tout est ok pour la personne eh bien c’est parti pour la fabrication ! Ça peut prendre plusieurs jours voir plusieurs semaines selon le projet.

As-tu une ou plusieurs pièces préférées ? Peux-tu nous en parler ?

 Ooooooh oui !

Parfois j’ai des demandes pépites car certains me laissent carte blanche.

Et là, il n’y a rien de mieux pour se faire plaisir ! Mon top 3 est le machin « Silent Punk », le truc momie et le bidule. J’ai toujours été nulle pour nommer mes créations, d’où « Ocktoper et ses Machins ».

On voit bien le point commun sur ces trois figurines, j’aime quand c’est disproportionné (surtout les mimines) et coloré.

Tu as un compte TikTok qui cartonne (près de 330 000 abonnés à ce jour). Comment t’es venue cette idée ? Qu’y trouve-t-on ? Que dirais-tu à quelqu’un qui ne te suivrait pas encore ?

Honnêtement… C’était à la base juste parce que ça fait parti du côté « business » d’une entreprise. Il faut penser à sa communication, à faire en sorte qu’on parle de toi, qu’on connaisse ton existence. Au plus tu t’adaptes aux réseaux sociaux, au mieux tu trouveras de la clientèle.

Donc j’ai commencé parce qu’on n’arrêtait pas de me dire « commence TikTok pour la visibilité ». En revanche, jamais je n’aurais cru que ça aurait aussi bien accroché ! J’en suis vraiment contente et surprise de la communauté qui commence à se construire autour des mes bidules trucs ahaha.

Et on y trouve des vidéos des procédés de fabrication de mes figurines, avec moi qui cause par-dessus de tout et de rien (vraiment, je suis une sacrée bavarde). De plus en plus, j’y amène des petits tutos, des astuces et des projets plus perso (comme un premier cosplay, des petits challenge, tout ça tout ça).

Si tu ne me suis pas encore mais que tu adooooooores les choses un peu bizarres fait-main, que tu aimes bricoler et bidouiller avec tes mimines, tu es le bienvenu !

Rejoins le côté obscur, on a des cookies 🍪 

Sur quels projets travailles-tu en ce moment ?

Sur un tout premier cosplay !!

Et c’est dingue comment cet art est compliqué et complet !

Le fait de pouvoir me transformer moi-même en une de mes figurines est un mini rêve en train de se réaliser. J’ai tellement hâte de le finir et de le porter !

Merci beaucoup Morgane ! Nous aussi avons hâte de voir le résultat. A très bientôt !

Vous pouvez également retrouver ici son compte Instagram et ici son compte Facebook.

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires