⚒️ Maquettes, 🔥 RC, 🎲 jeux , 🎨 figurines… Partageons nos passions !
Blog 1001Hobbies > Brèves > Goops : les frisbees élastiques de monstres font leur comeback

Goops : les frisbees élastiques de monstres font leur comeback

Afficher Masquer le sommaire

Les années 90 ont vu naître une multitude de jouets et de franchises mémorables, parmi lesquels les Goops, ces frisbees en forme de monstres mous qui ont charmé toute une génération ! Cependant, avec le temps, les Goops sont progressivement sortis de la scène du jouet et hélas de la mémoire collective. Jusqu’à maintenant. Une campagne de financement participatif sur Kickstarter, portée notamment par Papa Blender (dont nous avons réalisé une interview ici) et Mathieu Beaudoin, Directeur d’Abystyle Studios, réunis sous le nom de marque Turbokid, tente de faire renaître cette licence emblématique et d’apporter une touche de nostalgie aux fans du monde entier ! Petit aperçu de cette campagne Kickstarter 100 % française.

Qu’est-ce que les Goops ?

Les Goops étaient cette gamme de frisbees distribués en France par MB aux formes de monstres qui ont marqué les enfants de la génération 80/90. Tout mous et surtout monstrueusements dégoûtants, ils étaient l’incarnation parfaite de ces jouets répugnants et flashy qui suscitaient pourtant curiosité et fascination, au même titre que les Crados, le Savant Fou, les Boglins ou le Slime. Il en existait 4 différents, avec plusieurs variations de couleurs :

  • Le Vampire
  • L’animal enragé
  • Le Loup Garou
  • La Momie

Leur texture peu commune et leur look les ont rendus mythiques avec le temps.

A quoi ressemblent les nouveaux Goops ?

Les nouveaux Goops sont également au nombre de 4 :

  • Bouh, le spectre farceur, qui n’est pas sans rappeler Bouffe-Tout/Slimer de Ghostbusters
  • Crachmou, le dragon cracheur de feu
  • Nemoche, la créature sous-marine qui évoque Océanor/Mer-Man de la gamme Les Maîtres de l’Univers
  • Loufrotte, inspiré du Fô, le lion gardien asiatique

La marque Turbokid a fait le choix de proposer de nouveaux personnages tout en conservant les spécificités de leurs ancêtres : mous, effrayants, cools. Il va sans dire qu’en tant que frisbees, ils volent parfaitement. Ils ont également une histoire créée pour l’occasion ! Ils peuvent également servir de masques pour faire peur à votre entourage. Parfait !

Afin de proposer des frisbees vraiment cools, Turbokid propose également plusieur versions exclusives à la campagne Kickstarter : des phosphorescents, des dorés, et même pourquoi pas, un entièrement personnalisé !

Le Goops est à 20 € l’unité, ou 75 € pour le full set des 4 monstres. Comptez 135 € pour le full set phosphorescent.

Bonne nouvelle : si l’objectif de 15 000 € est atteint, ils seront normalement disponibles pour l’été 2024 !

Qu’est-ce qu’une campagne de financement participatif ?

Une campagne de financement participatif, également connue sous le nom de crowdfunding en anglais, est un processus par lequel une personne, une entreprise ou un groupe de personnes sollicite des fonds auprès d’un grand nombre de contributeurs, généralement via une plateforme en ligne dédiée. L’objectif est de récolter un montant d’argent spécifique pour financer un projet, une idée ou une initiative. C’est, en quelque sorte, le petit coup de boost au démarrage d’un projet pour l’aider à se concrétiser !

Voici comment fonctionne généralement une campagne de financement participatif :

  1. La création de la campagne : le porteur du projet (ici Turbokid) crée une campagne sur une plateforme de crowdfunding. Dans la campagne, il explique en détail le projet, ses objectifs, ses coûts et les récompenses ou avantages pour les contributeurs.
  2. La définition des objectifs : le porteur du projet fixe un objectif financier, c’est-à-dire le montant total qu’il souhaite collecter pour réaliser le projet. Ici, Turbokid prévoit un budget de 15 000€. Il doit également déterminer une date limite pour atteindre cet objectif.
  3. La promotion : le porteur de projet fait la promotion de la campagne en utilisant divers canaux, notamment les réseaux sociaux, les médias, le bouche-à-oreille et d’autres moyens pour attirer l’attention des contributeurs potentiels.
  4. La contribution : les individus intéressés par le projet peuvent contribuer en faisant des dons via la plateforme de financement participatif. Les dons peuvent varier en montant, et les contributeurs reçoivent souvent des récompenses ou des avantages en retour, tels que des produits, des expériences spéciales, ou simplement une reconnaissance. Ici bien sûr, ce sont les Goops.
  5. Atteindre l’objectif : si la campagne atteint ou dépasse son objectif financier avant la date limite (ici le dimnache 12 novembre 2023), les fonds sont collectés et le porteur du projet peut réaliser sa vision. Si la campagne n’atteint pas son objectif, les fonds ne sont généralement pas collectés, et les contributeurs ne sont pas débités.

Le financement participatif est devenu un moyen populaire pour les entrepreneurs, les créatifs, les inventeurs et d’autres personnes de lever des fonds pour leurs projets. Il permet souvent de valider l’intérêt du public pour une idée avant de s’engager dans des dépenses majeures. Des plateformes populaires de financement participatif incluent Kickstarter, Indiegogo et GoFundMe, chacune ayant ses propres règles et spécificités.

Si vous souhaitez participer et faire vivre le projet, rendez-vous sur la campagne Kickstarter Goops ! Pour information, vous ne serez débités qu’à la fin de la campagne et si le projet parvient à atteindre son objectif.

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires