⚒️ Maquettes, 🔥 RC, 🎲 jeux , 🎨 figurines… Partageons nos passions !
Blog 1001Hobbies > Rubriques > Actualités > Le Temps des Hélices 2024 : retour sur cette fête aérienne

Le Temps des Hélices 2024 : retour sur cette fête aérienne

Le Temps des Hélices constitue un événement incontournable pour les passionnés d'aviation et les curieux en quête de sensations fortes. Se déroulant cette année les 18 et 19 mai 2024, le festival réunissait amateurs et professionnels autour d'une célébration spectaculaire de l'aviation. Au programme de cette 51e édition, des démonstrations aériennes époustouflantes, des expositions interactives, et des rencontres avec des pilotes chevronnés. Plus qu'un simple rassemblement, le Temps des Hélices est une véritable immersion dans le monde fascinant de l'aviation, offrant à chacun l'opportunité de rêver les pieds sur terre mais la tête dans les nuages. Notre envoyée spéciale, Laure, revient en images et en paroles sur cet événement.
Une affiche signée Romain Hugault pour l’édition 2024 du Temps des Hélices

Une question me taraude : « Deux roues, quatre roues, c’est bien… mais je me demande ce que ça ferait de prendre de la hauteur ? » (voir mon précédent article sur les 24h du Mans motos)

Cette question m’a poussé à me rendre à Cerny – La Ferté-Alais, dans l’Essonne, pour assister à la 51ème édition du Temps des Hélices. Cet événement, qui se tient habituellement à la Pentecôte, est devenu un rendez-vous incontournable des passionnés d’aviation en Europe, célèbre pour son programme varié et ses spectacles captivants.

Enfin, j’aurai l’occasion de découvrir ces avions dont on parle tant : les Folket, les Messerschmitt, les Corsaires, les P-47, sans oublier les F-18 et le Rafale. Le matin sera consacré à l’exposition statique, où je pourrai approcher de près ces merveilles technologiques et échanger avec les pilotes et les mécaniciens. L’après-midi promet un spectacle époustouflant de plus de cinq heures, avec des démonstrations en vol.

Malgré un temps peu clément, je décide de partir à 9h… et je ne suis pas seule ! Arrivée à 11h30 après 40 minutes de trajet jusqu’au parking, je suis accueillie par une ambiance chaleureuse où règnent la passion et l’échange. Trouvant un petit coin pour m’installer, je m’apprête à vivre des moments uniques.

Le spectacle commence avec la Patrouille Paramoteurs, dix ULM qui dansent dans le ciel avec une grâce infinie. Chaque vol semble être une poésie en mouvement, une ode à la liberté. Puis, place à la TEAM RAVEN, une formation de Vans RV-8 qui évolue avec une synchronisation parfaite. Ensuite, c’est au tour des avions historiques de prendre leur envol, rappelant les exploits du passé.

Soudain, un bruit assourdissant résonne… c’est un Douglas C-47 B Skytrain qui décolle, suivi des légendaires avions du D-Day. L’émotion est palpable alors que je contemple ces machines qui ont marqué l’histoire. J’imagine parfaitement l’ambiance sonore de ce jour qui marque la libération de la France. Ces sons de moteur, combinés aux bruits des combats au sol, devaient créer une cacophonie assourdissante et terrifiante qui reflétait l’intensité et la gravité de la bataille en cours. La légèreté de ces avions en font des modèles maniables et tellement élégants.

La foule commence à bouger, le public se lève : les enfants enfilent leurs casques anti-bruit… Je scrute le ciel et là, au milieu d’un nuage, telle un aigle qui fend le ciel, j’aperçois cette silhouette tellement connue, sur un fond sonore de Top Gun Maverick : il est là, le fameux F-18.

Un passage à vive allure marque le ciel par ce bruit si particulier… J’en avais déjà entendu… mais jamais vraiment vu… Il est tellement élégant, tellement réactif… il est incroyable. Il monte, il vole, il virevolte… nous passe dessus… accélère, le feu de ses réacteurs déchire ce ciel si sombre… je suis sous le charme.

Après cette reconstitution poignante, je décide de prendre un moment pour me remettre de mes émotions. La reconstitution de l’attaque japonaise sur Pearl Harbour commence, elle m’émeut et me terrifie à la fois : des bruits de bombardements, une fumée épaisse, on s’y croirait. C’est à la fois extraordinaire de revivre ça , mais tellement terrifiant.

Le spectacle continue avec des T6 qui survolent la piste avec une démonstration aérienne époustouflante et une fumée épaisse. Le ciel se couvre peu à peu.

Après cette expérience intense, je décide de me détendre en admirant la voltige moderne EVAA, un ballet aérien impressionnant. Puis, la Patrouille de France entre en scène, offrant un spectacle d’une précision et d’une élégance incomparables. Elle incarne l’excellence, la précision et l’élégance de l’aviation militaire française. En tant que vitrine de l’Armée de l’Air, elle continue d’inspirer et d’émerveiller les spectateurs du monde entier par ses démonstrations aériennes Sous les ordres du Capitaine Youness Amara, 37 ans, 3e année à la PAF, les avions se regroupent, se divisent… et pour le plus grand plaisir des spectateurs : on entend leurs communications, des ordres simples mais tellement précis.

Tout à coup, alors que la Patrouille de France s’éloigne, tel un rapace sorti de nul part : un Rafale passe au-dessus de moi, déclenchant une salve d’applaudissements. A droite, à gauche, sur le dos : je n’ai qu’un mot : EXTRAORDINAIRE…

Il est temps de rentrer, le vent se lève et la pluie commence à tomber. Les yeux pleins d’étoiles, la tête encore dans les nuages, je quitte cet événement qui restera gravé dans ma mémoire. Le Temps des Hélices est bien plus qu’un simple festival aérien, c’est une véritable immersion dans le monde fascinant de l’aviation.

En rentrant, je ne peux m’empêcher de réfléchir à cette citation de Saint-Exupéry :

« Voler, c’est oublier un peu tout ce qu’on voit de la Terre et ne regarder qu’un peu plus haut que sa vie. »

© Crédit photo : @mermoz sur Unsplash
0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires